Pharmaciens, sécurisez votre officine des vols et des cambriolages

header pharma
 

En temps normal, le coût moyen par an et par officine lié aux vols et aux cambriolages s’élève à 25 000€. Ce qui fait des pharmacies et parapharmacies les commerces les plus exposés notamment sur les produits en libre-service tels que les soins du visage, soins du corps, hygiènes, puériculture et diététique. 
 

Afin de sécuriser votre personnel, votre stock et vos locaux, prenez connaissance des points d’attentions suivants :

 

1 Avant l'ouverture et l'arrêt de l'alarme de votre pharmacie ainsi qu'à la fermeture, vérifiez les alentours (individus, véhicules suspects…) et signalez aux forces de l’ordre tout comportement qui vous semblerait anormal.
 

2 Faites preuve de la plus grande discrétion sur vos habitudes professionnelles et la vie de votre officine auprès de vos clients. Ne parlez pas des mesures de sûreté que vous venez de mettre en place.
 

3 Lorsque vous êtes de garde, et en particulier la nuit, vous devez redoubler de vigilance. Assurez-vous que vos accès sont verrouillés et que vous seul en possédez le contrôle afin que personne ne puisse s’introduire dans votre officine sans que vous ne l’ayez décidé.
 

4 Chaque employé doit être acteur du respect et de la mise en œuvre des consignes de sécurité. Communiquez avec vos salariés au sujet de votre politique de sécurité et le comportement à adopter en cas d’agression. Veillez à ce que personne ne laisse une fenêtre ou une porte ouverte. Même la plus petite ouverture peut servir de point d’entrée à des intrus.
 

5 Si votre pharmacie a une ouverture périmétrique pour l'accès employés ou livraison assurez-vous que sa fonction n'est pas détournée et que la porte est bien refermée.
 

Le climat de crise sanitaire actuel causé par la pandémie de COVID-19 rend les officines encore plus sujettes aux actes malveillants. Les rumeurs autour de la Chloroquine comme potentiel remède ont incité les malfaiteurs à commettre des braquages pour ensuite l’écouler sur le marché noir.

Ainsi, les forces de l’ordre dénombrent de nombreux vols au sein des officines et les agressions verbales ou physiques ne cessent d’augmenter également avec le stress général. Certains produits sont plus convoités que d’autres en ce moment. C’est notamment le cas des gels hydroalcooliques, des masques, gants ou de la Chloroquine.

Ne les laissez pas à disposition sur les présentoirs ni en évidence derrière votre comptoir. Vous pouvez également disposer une affiche indiquant que ces produits sont mis sous coffre pour un effet dissuasif.

  • Si vous êtes ouvert la nuit et que vous bénéficiez d’un SAS, vous devez absolument l’utiliser pour servir vos clients.
     
  • Toute personne, hors clientèle, pénétrant dans votre local doit être habilitée à le faire. S’il s’agit d’un fournisseur ou d’un livreur, demandez-lui de vous présenter sa carte professionnelle et l’attestation fournie par son employeur afin de vous assurer de son identité.
     
  • Plus que jamais, veillez à vous assurer que la personne qui ferme votre officine mette en service vos systèmes anti-intrusion et de vidéosurveillance. Si besoin est, pensez à mettre à jour vos consignes et paramètres de sécurité (modification des horaires d’ouvertures ou restriction des badges si vous êtes équipés d’un contrôle d’accès).
     
  • Si vous êtes dotés de boutons anti-agressions, assurez-vous que ces derniers sont en parfait état de fonctionnement.
     
  • Signalez que vos locaux sont vidéoprotégés ou télésurveillés grâce à des affichages accolés sur les différents accès à votre établissement. Cela a un effet dissuasif important et peut vous éviter d’être victime d’une tentative d’intrusion. Si vous n’en disposez pas, faites appel à votre télésurveilleur afin qu’il vous en fournisse.
     
  • Vous pouvez également disposer un affichage indiquant que vous ne disposez pas d’un fond de caisse important ou que certains médicaments sont sous clés conformément à la législation ou par mesure de précaution, et donc, inaccessibles.
     
  • Fermez systématiquement votre rideau métallique, même lorsque vous êtes absents pour une courte durée. Une porte endommagée peut vous obliger à fermer votre officine durant plusieurs jours avant que celle-ci ne soit réparée et entrainera donc une perte de chiffre d’affaires conséquente.